Suivez tous vos remboursements en ligne !!

Il suffit de vous inscrire à votre espace personnel pour y accéder dés maintenant !

Profitez au travers de cet espace dédié de nombreux services spécialement créés pour plus de confort !

Jour après jour, nous construisons la solidarité

Nos prestations

Adhérez selon votre profil

Accueil > Actualités > 79 % des Français préférent les mutuelles

79 % des Français préférent les mutuelles

31 Janvier 2013

MUTUELLE SOLIDAIRE / ASSURANCES PRIVEE Des différences fondamentales

Les valeurs : sans but lucratif, les excédents sont reversés aux adhérents sous forme de prestations, les mutuelles sont fondées sur des valeurs de solidarité et d’égalité dans l’accès aux soins. L’adhésion à une mutuelle n’est pas sélective et sera ainsi tout au long de la vie. Le risque maladie est mutualisé et les coûts répartis solidairement.

79 % des Français préfèrent les mutuelles

Les assurances privées sont fondées sur le principe du commerce. Les profits générés sont reversés à leurs actionnaires. Elles procèdent à la sélection des risques : âges, état de santé… Leur objectif prioritaire : augmenter leur chiffre d’affaire

Les statuts : les mutuelles relèvent du code de la mutualité. Ce sont des sociétés de personnes qui appartiennent à leurs adhérents. L’assemblée générale annuelle des délégués des adhérents est souveraine. Elle élit le conseil d’administration chargé de la gestion de la mutuelle.

Les assurances relèvent du code des assurances. Ce sont des sociétés anonymes appartenant à leurs actionnaires. Elles sont gérées par un conseil d’administration ou un directoire. Un conseil de surveillance, composé d’actionnaires rend compte de la gestion à l’assemblée générale des actionnaires.

Le fonctionnement : les mutuelles ont un fonctionnement démocratique : « une personne = une voix ». Chaque membre peut participer à la vie de sa mutuelle en étant délégué à l’assemblée générale qui détermine les choix de prestations, le niveau des cotisations l’attribution des excédents éventuels.

Les assurances ont des clients qui ne peuvent pas intervenir dans la gestion de l’entreprise ni en modifier les statuts ni peser sur les orientations de politique générale. Il en est de même pour le niveau des primes ou l’évolution du contenu des garanties et des risques.

Les valeurs mutualistes apparaissent clairement comme un refuge en ces temps de crise. 79% des Français font confiance à un assureur mutualiste plutôt qu’à un assureur (16%) ou une banque. C’est ce qui ressort d’une étude Opinion Way pour la Macif.

« C’est la prime à un acteur historique, mais aussi une confiance apportée aux valeurs », souligne Bruno Jeanbart, directeur d’études chez Opinion Way. Confrontés à des arbitrages entre dépenses de santé et dépenses de la vie quotidienne, il est intéressant de noter que :

· 18% d’entre eux sont prêts à renoncer aux soins pour partir en vacances,

· 15% sont prêts à renoncer aux soins plutôt que de rogner sur leur budget loisirs,

· 1 Français sur 10 préfère renoncer aux soins plutôt qu’à son shopping et aux soldes !

Sur des postes plus engageants, les arbitrages en défaveur des soins prennent plus d’importance encore :

· 40% des Français déclarent préférer renoncer aux soins plutôt qu’aux activités extra-scolaires des enfants,

· 35% préfèrent renoncer aux soins plutôt qu’à des dépenses liées à leur alimentation.

Pour limiter les dépenses liées à la santé, près de 9 Français sur 10 se disent prêts à faire plus attention à leur mode de vie (arrêt du tabac, sport, hygiène, etc.) pour éviter de recourir aux soins. Mais cette responsabilisation a ses limites. Ainsi, 1 Français sur 4 serait prêt à recourir au tourisme médical pour se soigner moins cher et plus d’1 sur 3 à acheter moins cher sur Internet des médicaments, des lunettes ou lentilles de contact.

En matière de complémentaire santé, les Français plébiscitent un accompagnement personnalisé et une solidarité accrue envers les personnes fragilisées : 66% accepteraient de payer un peu plus cher une complémentaire qui intégrerait un « coup dur » comme une période de chômage et 53% pour que les personnes fragilisées bénéficient de tarifs adaptés.

Source : Viva 24/01/2013

Pour la Mutuelle Complémentaire, cette prise de conscience des français sur les mutuelles est un point essentiel pour définir précisément le bien-fondé des mutuelles et la prise en compte du rôle qu'elles jouent dans notre société. En effet, la Mutuelle Complémentaire ne recherche aucun profit sur la maladie et refuse l'exclusion. Les cotisations versées par les adhérents sont donc redistribuées sous la forme de prestations et de services auprès des adhérents eux mêmes.

Rechercher sur le site :

Centre sécurité sociale 602

Contactez nous :

Par courrier : MCVAP - 93545 Bagnolet CEDEX Par visite : 52, rue de Sévigné - Paris 3e
(de 8h45 à 16h30)
Par téléphone : 01 42 76 12 48 (de 8h30 à 16h30) Par email : contactsinternautes@mc602.com

Recevez la newsletter

Mutuelle des activités sociales

Paroles d'adhérents