Jour après jour, nous construisons la solidarité

Nos prestations

Adhérez selon votre profil

Accueil > Actualités > Cancer

Cancer

02 Juin 2020

Il est important de ne pas retarder davantage les consultations de dépistage

Dans une interview accordée au magazine Viva, le professeur Axel Kahn, Président de la ligue contre le cancer estime que 30 000 malades auraient renoncé à consulter pendant la période du confinement.

Contrairement aux craintes, les malades du cancer n’ont pas été plus exposés au Covid-19, et ont plutôt bien résistés à l’épidémie, malgré un sentiment d’abandon et d’isolement en raison de la saturation des services hospitaliers qui ont allégés les protocoles, repoussés des opérations pour faire face à l’épidémie.

L’inquiétude se situe dans le report ou les annulations de traitements liés à la période de confinement pour les malades déjà diagnostiqués et le retard pris dans les consultations de dépistage.

Le professeur Kahn rappelle l’importance de consulter au plus vite en cas d’apparition de symptômes : petite boule dans le sein, grande fatigue, du sang dans les crachats… Un diagnostic tardif peut avoir pour conséquence un processus de soins plus lourd et des rémissions moindres. Si deux mois de retard ne sont pas catastrophiques, il ne faut pas trainer car les temps d’attentes peuvent être plus longs et la Ligue contre le cancer conseille de se rendre au plus tôt dans les centres de dépistage.

Rechercher sur le site :

Centre sécurité sociale 602

Contactez nous :

Par courrier : MCVPAP - 93545 Bagnolet CEDEX Par visite : 52, rue de Sévigné - Paris 3e
(de 8h45 à 16h30)
Par téléphone : 01 42 76 12 48 (de 8h30 à 16h30) Par email : contactsinternautes@mc602.com

Recevez la newsletter

Mutuelle des activités sociales

Paroles d'adhérents

Nos prestations