Suivez tous vos remboursements en ligne !!

Il suffit de vous inscrire à votre espace personnel pour y accéder dés maintenant !

Profitez au travers de cet espace dédié de nombreux services spécialement créés pour plus de confort !

Jour après jour, nous construisons la solidarité

Nos prestations

Adhérez selon votre profil

Accueil > Actualités > Diabète type 2 : une épidémie mondiale ?

Diabète type 2 : une épidémie mondiale ?

23 Mai 2013

Le diabète devient un véritable fléau pour l’ensemble de la population mondiale. On compte déjà 150 millions de diabétiques sur terre ; ils seront 300 millions en 2025.

En France, nous passerons de 2 à plus de 3 millions sur cette même période, dont 90 % de diabétiques de type 2 (DT2), ou diabète «gras».

Dû à l'âge mais surtout au surpoids et à une mauvaise hygiène de vie, le DT2 survient quand l'organisme est devenu résistant à l'insuline que continue pourtant à sécréter le pancréas. De plus en plus sédentaires et de moins en moins attentifs à la qualité de notre alimentation, nous tombons tous dans le piège du diabète… et ses conséquences sur la santé. On lui doit 15 % des infarctus, angioplasties et pontages, 20 % des dialyses rénales, 500 à 1 000 cécités et 8 500 amputations par an.

Dépisté trop tardivement les complications qu’il entraine sont irréversibles. Alors qu’il pourrait suffire de simples règles d’hygiène de vie observées à temps pour enrayer la spirale de la chronicité. Bien que le diabète de type 2 soit une maladie qui progresse sans douleur ni symptômes apparents, certains signes ne trompent pas : avoir des diabétiques dans sa famille et/ou une nette tendance à prendre du ventre (le tour de taille ne doit pas dépasser 80 cm chez la femme et 94 cm chez l'homme), des antécédents de diabète gestationnel, de brusques accès de fatigue et de somnolence, voire de vrais malaises, à distance des repas, et bien sûr le tabagisme qui accroit toujours le risque. Sans oublier de mauvaises habitudes de vie, notamment alimentaires, qui se développent de plus en plus, souvent liées à la précarité accrue chez certaines populations, les jeunes notamment.

Indolore et fiable à 90 %, la mesure du glucose sanguin est un examen extrêmement simple à partir d'une goutte de sang prélevée sur le bout du doigt. Une glycémie dépassant 1,25 g/l de sang confirme le diabète. Lorsqu’elle se situe entre 1 g/l et 1,25 g/l. elle révèle un état pré diabétique.

Réalisé le plus tôt possible chez tous les sujets présentant des facteurs de risque et systématiquement après 45 ans, c’est le meilleur atout pour établir un diagnostique précoce et espérer maintenir, à long terme, le bénéfice des mesures hygièno-diététiques.

En étant correctement informés et pris en charge, la majorité pourrait ne pas franchir le stade du pré diabète, uniquement avec une meilleure hygiène de vie.

Éviter le diabète, c'est d'abord perdre du poids et changer de mode de vie. La sédentarité, les boissons sucrées et alcoolisées, l'addiction au tabac, la pratique du «snacking» et l'excès de consommation de graisse dans les plats préparés font le lit du diabète. Aujourd’hui, Prévenir le diabète, c'est surtout penser la maladie comme un problème de société. 

 

Rechercher sur le site :

Centre sécurité sociale 602

Contactez nous :

Par courrier : MCVAP - 93545 Bagnolet CEDEX Par visite : 52, rue de Sévigné - Paris 3e
(de 8h45 à 16h30)
Par téléphone : 01 42 76 12 48 (de 8h30 à 16h30) Par email : contactsinternautes@mc602.com

Recevez la newsletter

Mutuelle des activités sociales

Paroles d'adhérents