Suivez tous vos remboursements en ligne !!

Il suffit de vous inscrire à votre espace personnel pour y accéder dés maintenant !

Profitez au travers de cet espace dédié de nombreux services spécialement créés pour plus de confort !

Jour après jour, nous construisons la solidarité

Nos prestations

Adhérez selon votre profil

Accueil > Actualités > Etablissement d'Hébergement pour personnes âgées

Etablissement d'Hébergement pour personnes âgées

06 Mars 2015

Les places sont chères… Prés de 700.000 résidents.

Selon la dernière enquête de la DREES, publiée en décembre dernier*, on recensait fin 2011, 693 000 personnes résidant dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées, soit 5,5 % de plus qu’à la fin 2007. Environ 10 % des 75 ans ou plus et près de 23% des 85 ans ou plus résident en établissement pour personnes âgées.

Les femmes représentent toujours les trois quarts des effectifs. L’âge moyen des résidents progresse de dix mois par rapport à 2007 et atteint 85 ans. Celui des hommes augmente plus que celui des femmes. L’entrée en institution en 2011 est de plus en plus tardive, en moyenne à 84 ans et 5 mois.

Les résidents sont plus dépendants en 2011 qu’en 2007, surtout les plus jeunes. La part des dépendants parmi les résidents de moins de 70 ans augmente de sept points durant cette période. Fin 2011, 22 % des résidents, soit 152 600 personnes, souffrent de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. La perte d’autonomie est plus marquée en 2011 qu’en 2007, et ce pour toutes les activités et à tout âge.

2 892 euros par mois, c'est le coût d'une place en Ehpad

À la fin 2011*, les 7 752 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) offraient en moyenne 101 places pour 1 000 personnes âgées de 75 ans ou plus. Le taux d’équipement varie selon les départements de 22 à 185 places. Le sud de la France et la petite couronne parisienne sont les régions les moins bien équipées. À l’inverse, les Pays de la Loire et l’Auvergne affichent les taux d’équipement les plus élevés. La répartition des EHPAD varie aussi fortement selon leur statut juridique (public ou privé).

Bien que la situation géographique soit le premier critère pour choisir un établissement, les frais restant à la charge des familles, constitués en grande partie par le coût de l’hébergement, influent aussi sur le choix. Les grands pôles urbains, comme l’île-de-France, affichent les tarifs les plus élevés. L’accès aux EHPAD dépend aussi d’autres critères, comme le nombre de places disponibles et les choix personnels ou familiaux. Au final, seuls 30 % des résidents n’ont pas changé de commune lorsqu’ils ont intégré l’EHPAD et près des deux tiers ne vont pas dans l’établissement le plus proche.

Le coût total d’une place d’hébergement permanent en EHPAD (soins de ville inclus) est estimé à 34 707 € par an, soit 2 892 € mensuel en 2012. Il est supporté par les résidents ou leur famille,  les conseils généraux et l’assurance maladie.  C'est le principal enseignement d'une enquête menée par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA)  Menée auprès de 821 Ehpad, elle s’appuie sur les données de la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAMTS) pour le recueil de certaines dépenses de soins de ville. Cette enquête s’inscrit également dans la perspective de la réforme tarifaire des EHPAD ouverte par le gouvernement dans le projet de loi d’orientation et de programmation relatif à l’adaptation de la société au vieillissement.

Les coûts liés aux soins dispensés (11 844 €) représentent un tiers du coût total dont 17% de soins de ville financés par l’assurance maladie. Les coûts liés à l’hôtellerie (11 616 €) représentent également un tiers du coût total. L’accompagnement consomme un quart du coût total (8 500 €).  Enfin, 8% du coût total (2 745 €) est consacré à l’activité de vie sociale dont la définition varie d’un établissement à l’autre.

Après la prise en charge de l'Assurance maladie et de l'Aide personnalisée à l'autonomie (APA), il serait intéressant de savoir combien reste concrètement à la charge des familles. Mais l’enquête n’aborde pas cette question !

*Source DREES – Etudes et résultats  – septembre 2014, décembre 2014

Rechercher sur le site :

Centre sécurité sociale 602

Contactez nous :

Par courrier : MCVAP - 93545 Bagnolet CEDEX Par visite : 52, rue de Sévigné - Paris 3e
(de 8h45 à 16h30)
Par téléphone : 01 42 76 12 48 (de 8h30 à 16h30) Par email : contactsinternautes@mc602.com

Recevez la newsletter

Mutuelle des activités sociales

Paroles d'adhérents