Jour après jour, nous construisons la solidarité

Nos prestations

Adhérez selon votre profil

Accueil > Actualités > Organiser des obsèques

Organiser des obsèques

05 Mai 2020

Durant cette période si particulière que nous traversons, de nombreuses familles ont la douleur de subir la disparition d’un proche. Les contraintes d’organisation des obsèques viennent se rajouter à la peine. Voici quelques réponses à vos interrogations.

Quelles sont les mesures particulières en cas de décès lié au covid 19 ?

Si le décès est lié à l’épidémie, qu’il soit intervenu à l’hôpital ou au domicile, des mesures spécifiques sont prises. La mise en bière est immédiate, il ne sera pas possible de se recueillir devant le défunt, mais seulement devant le cercueil. Quant aux actes de préparation, ils sont réduits au minimum : pas de toilette mortuaire ou rituelle, ni soins de conservation (embaumement). Le Conseil français du culte musulman a décidé de suspendre les toilettes rituelles dispensées aux défunts.

En cas de décès au domicile, le transfert en chambre mortuaire est obligatoire.
Les rapatriements à l’étranger restent possibles, ils sont soumis à la délivrance, par l’agence régionale de santé, d’un certificat de non épidémie.

Qui peut assister aux obsèques ?

La participation aux cérémonies est limitée aux membres de la famille les plus proches (20 personnes au maximum y compris les desservants de rites funéraires). Se rendre aux obsèques d’un parent est autorisé en se munissant d’une attestation de déplacement dérogatoire, sans limitation de distance, il s’agit  d’un déplacement pour motif familial impérieux.

Les rassemblements à l’issue de la cérémonie sont interdits, et il faudra veiller à respecter les « gestes barrières » : distances, absence d’embrassades…

Quelles différences entre inhumation et crémation ?

Bien que la réouverture des cimetières et lieux de recueillement soit prévue pour le 11 mai, les mesures de restrictions mises en place durant le confinement sont maintenues. Les crémations se déroulent à huis clos, seuls cinq membres de la famille sont autorisés à y assister. Pour les inhumations dans les cimetières, seules dix personnes peuvent accompagner le défunt.

Quel délai y a-t-il pour les obsèques ?

Les obsèques doivent, normalement, intervenir entre 24 heures et 6 jours ouvrés à compter du décès qu’il s’agisse d’une  inhumation ou d’une crémation. Durant la période d’état d’urgence sanitaire, le décret du 27 mars 2020 apporte des dérogations aux règles en vigueur. Le délai maximal est porté à 21 jours. Mais des dispositions particulières peuvent être prises par les préfectures.

La famille a toutefois la possibilité de demander au Préfet du département du lieu de l’inhumation une dérogation permettant de repousser les obsèques au-delà des délais légaux, dans une limite de six mois. Il faudra faire valoir des circonstances particulières justifiant ce report. Le défunt devra être déposé dans un cercueil hermétique qui sera placé dans un dépositoire, lieu spécialement aménagé pour le dépôt des cercueils. Vous devez vous renseigner auprès de votre opérateur funéraire sur les modalités et éventuelles conséquences financières de ce report.

Pouvoir se recueillir autrement

Les circonstances exceptionnelles que nous traversons ont conduits les opérateurs funéraires à proposer de nouveaux services aux familles qui ne peuvent se réunir pour accompagner comme elles le souhaitent la personne disparue. La retransmission sécurisée de la cérémonie permet à l’ensemble des proches de rompre l’isolement et de rendre un dernier hommage.

Il est également possible de prévoir une cérémonie du souvenir, une fois les mesures de confinement levées. Celle-ci permettra un recueillement collectif, un partage de souvenirs. Pour beaucoup, ce partage est nécessaire pour vivre son deuil

La garantie obsèques de la mutuelle

Après un décès, notamment des suites du Covid-19, les familles, doivent prendre dans la précipitation des décisions sur le prestataire des obsèques. Nous vous rappelons que les adhérents de la mutuelle bénéficient, selon leur couverture, d’une garantie obsèques couvrant une partie des frais d’obsèques. Cette prestation est versée à la personne ayant fait l’avance de ces frais. Il faudra pour cela adresser à la mutuelle le certificat de décès ainsi que la facture acquittée des frais d’obsèques, accompagnés d’un relevé d’identité bancaire.

Rechercher sur le site :

Centre sécurité sociale 602

Contactez nous :

Par courrier : MCVPAP - 93545 Bagnolet CEDEX Par visite : 52, rue de Sévigné - Paris 3e
(de 8h45 à 16h30)
Par téléphone : 01 42 76 12 48 (de 8h30 à 16h30) Par email : contactsinternautes@mc602.com

Recevez la newsletter

Mutuelle des activités sociales

Paroles d'adhérents

Nos prestations