Suivez tous vos remboursements en ligne !!

Il suffit de vous inscrire à votre espace personnel pour y accéder dés maintenant !

Profitez au travers de cet espace dédié de nombreux services spécialement créés pour plus de confort !

Jour après jour, nous construisons la solidarité

Nos prestations

Adhérez selon votre profil

Accueil > Actualités > PROJET DE LOI DE FINANCES DE LA SECURITE SOCIALE 2016

PROJET DE LOI DE FINANCES DE LA SECURITE SOCIALE 2016

30 Octobre 2015

Les délégués de la mutuelle s’adressent aux parlementaires pour contester les choix du gouvernement en matière de régime complémentaire pour les plus de 65 ans

Les délégués de la Mutuelle Complémentaire de la Ville de Paris, de l’assistance publique et des administrations annexes, réunis le 22 octobre 2015 tiennent à manifester leur totale opposition au dispositif d’appel d’offres pour les plus de 65 ans contenu dans le PLFSS en cours d’examen à l’Assemblée Nationale.

Alors que l’on fête les 70 ans de la Sécurité sociale, force est de constater que les aides fiscales et sociales atteignent 3,5 milliards d’euros pour les contrats collectifs d’entreprises, que les dispositions prévues par le gouvernement ne règleront en rien les inégalités en matière de droits à la santé des chômeurs de longue durée, jeunes précaires et retraités ; inégalités induites par l’application de l’ANI et de l’ACS.

Sans contribution des employeurs publics, la MCVPAP protège actuellement plus de 30 000 adhérents retraités avec leur famille. Considérant, à l’instar du système de répartition, que seule la solidarité, rempart contre le libéralisme ambiant, permet entre générations, entre revenus différents, d’accéder à une complémentaire santé de qualité évitant le renoncement aux soins, les délégués constatent que le secteur public est exclu de toute négociation.

Les délégués de la MCVPAP constatent les remises en cause successives de notre système de protection sociale, visant ainsi à démanteler son caractère universel : à la CMU, l’ACS, l’ANI, dispositifs s’adressant à des populations ciblées, viendrait s’ajouter celui prévu pour les plus de 65 ans, avec pour effet de segmenter encore davantage les différentes catégories de bénéficiaires.

Les délégués de la MCVPAP exigent :

  • La suppression des taxes sur les complémentaires santé avec une réforme de la fiscalité,
  • L’abandon du projet incriminé (article 20 du PLFSS)
  • Des états généraux de la santé avec à l’ordre du jour le financement de la protection sociale.

Rechercher sur le site :

Centre sécurité sociale 602

Contactez nous :

Par courrier : MCVAP - 93545 Bagnolet CEDEX Par visite : 52, rue de Sévigné - Paris 3e
(de 8h45 à 16h30)
Par téléphone : 01 42 76 12 48 (de 8h30 à 16h30) Par email : contactsinternautes@mc602.com

Recevez la newsletter

Mutuelle des activités sociales

Paroles d'adhérents