Suivez tous vos remboursements en ligne !!

Il suffit de vous inscrire à votre espace personnel pour y accéder dés maintenant !

Profitez au travers de cet espace dédié de nombreux services spécialement créés pour plus de confort !

Jour après jour, nous construisons la solidarité

Nos prestations

Adhérez selon votre profil

Accueil > Actualités > La santé n'est pas une marchandise !

La santé n'est pas une marchandise !

17 Septembre 2014

Une start-up se lance dans les chèques santé ! ! ?

L’objectif annoncé par les fondateurs serait de « faciliter l’accès pour tous aux prestations de santé préventives et non médicamenteuses, en offrant une liberté de choix parmi les professionnels diplômés référencés », cela afin de « valoriser le bien-être et la qualité de vie au travail des salariés ».

Il s’agit d’un titre prépayé, financé par l’employeur ou le comité d’entreprise, que les salariés peuvent utiliser pour régler des prestations de santé auprès de spécialistes médicaux non conventionnés, de thérapeutes, ou bien dans le cas de dépassements d’honoraires ou de prestations sur devis.

Ce projet présenté comme généreux, et innovant en matière sociale, amène bien des remarques et interrogations. Il s’agit avant tout d’un projet commercial et lucratif. Le marché français des titres prépayés est en pleine expansion. Il est estimé à 24 milliards d’euros, soit le plus important potentiel d’Europe. Les avantages aux salariés en sont le segment le plus large avec 44 %. Rien que pour le chèque cadeau, 10 000 entreprises avec plus de 3 millions de salariés l’utilisent. Le champ de la santé quant à lui est un vaste marché que certains convoitent activement.

Avec ce chèque nous voici de plein pied dans la marchandisation et l’individualisation de la santé et de l’accès aux soins au détriment d’une réelle couverture santé solidaire. « L’accès pour tous » nous disent ses créateurs, encore faut-il être salarié et avoir les moyens financiers d’acheter ce chèque. Que deviennent les privés d’emploi, les retraités, les étudiants ? Et quel comportement attendre des praticiens et professionnels de santé en sachant que les dépassements d’honoraires leur seront réglés ? Alors que l’assurance maladie tente de réguler ces pratiques, ce chèque santé est un bon outil pour déstabiliser un peu plus notre système de soins.

Que pensez-vous de cette initiative ? Votre avis nous intéresse : mcvpap602@gmail.com

Rechercher sur le site :

Centre sécurité sociale 602

Contactez nous :

Par courrier : MCVAP - 93545 Bagnolet CEDEX Par visite : 52, rue de Sévigné - Paris 3e
(de 8h45 à 16h30)
Par téléphone : 01 42 76 12 48 (de 8h30 à 16h30) Par email : contactsinternautes@mc602.com

Recevez la newsletter

Mutuelle des activités sociales

Paroles d'adhérents