Suivez tous vos remboursements en ligne !!

Il suffit de vous inscrire à votre espace personnel pour y accéder dés maintenant !

Profitez au travers de cet espace dédié de nombreux services spécialement créés pour plus de confort !

Jour après jour, nous construisons la solidarité

Nos prestations

Adhérez selon votre profil

Accueil > Actualités > Soignants – patients : laïcité et religions à l’hôpital

Soignants – patients : laïcité et religions à l’hôpital

02 Octobre 2015

Une conférence débat d’une réelle actualité dans le cadre du salon infirmier jeudi 15 octobre 2015 de 14H à 16H Hall 4 – Salle Europe -Parc des expositions de Paris, Porte de Versailles

Le fait religieux est de plus en plus présent dans la sphère publique. L’hôpital n’y échappe pas. Que ce soit dans les rapports entre patients et personnels hospitaliers, comme parmi les personnels entre eux. Comment articuler laïcité et pratiques religieuses au sein de l’hôpital public ?

Dans les établissements de soins, le fait religieux s'exprime à la fois dans la relation soignants/soignés et dans celle entre soignants. Ces derniers sont confrontés à la gestion des croyances et convictions religieuses exprimées par les patients, mais aussi à leur propre lien ou non à la religion, au respect de la laïcité et à l’obligation de neutralité des agents publics. Comment mieux informer l’ensemble des personnels hospitaliers sur les principes de laïcité à l’hôpital public, afin qu’ils puissent les respecter et les faire respecter. ?
Quant aux patients accueillis à temps complet dans un établissement public  hospitalier, ils ont droit au respect de leurs croyances et peuvent se livrer à l’exercice de leur culte, mais quelles  limites à la liberté religieuse du patient à l’hôpital ?
On recense de multiples exemples de situations qui viennent compliquer l’impératif de soins et auxquelles les soignants doivent faire face : patientes n’acceptant pas d’être examinées par un homme. Refus de recevoir des traitements antalgiques. Parents mettant en danger la vie de leur enfant en refusant une transfusion sanguine, acte indispensable à sa survie.

Comment aborder la question du consentement du patient pour pratiquer un acte médical. D’autant plus lorsque le pronostic vital est engagé ?
C’est autour de ces problématiques concrètes auxquelles les personnels sont quotidiennement confrontés que l’Union nationale des Mutuelles de la Santé propose d’engager la réflexion.

 Avec la participation de :

  • Jean-Claude AMEISEN, président du comité consultatif national d’éthique,
  • Michel BILIS, directeur d’hôpital honoraire,
  • Julie BOURMALEAU, cadre de santé,
  • Sandrine LEFEBVRE, cadre de santé,
  • Patrice PELLOUX, médecin urgentiste,  
  • Frédéric PIERRU, sociologue.

Rechercher sur le site :

Centre sécurité sociale 602

Contactez nous :

Par courrier : MCVAP - 93545 Bagnolet CEDEX Par visite : 52, rue de Sévigné - Paris 3e
(de 8h45 à 16h30)
Par téléphone : 01 42 76 12 48 (de 8h30 à 16h30) Par email : contactsinternautes@mc602.com

Recevez la newsletter

Mutuelle des activités sociales

Paroles d'adhérents