Compte tenu du mardi 14 juillet 2020 (fête nationale), la mutuelle sera exceptionnellement fermée les lundi 13 et mardi 14 juillet 2020. Nous aurons le plaisir de vous accueillir le mercredi 15 juillet 2020 à partir de 8H45.

Jour après jour, nous construisons la solidarité

Nos prestations

Adhérez selon votre profil

Accueil > Actualités > Vers une levée progressive du confinement

Vers une levée progressive du confinement

29 Avril 2020

La stratégie nationale de déconfinement a été présentée devant l’assemblée nationale hier après midi par le Premier ministre. Le point sur les mesures annoncées.

La date de déconfinement annoncée pour le lundi 11 mai sera validée si les indicateurs de santé relevés le 7 mai sont bons. Mais ce déconfinement se fera différemment selon les régions et la circulation du virus dans celles-ci. Les départements très touchés par l’épidémie, ceux dans lesquels le nombre de malades continue d’augmenter ou dont les services hospitaliers sont toujours en tension auront un déconfinement moins rapide que les autres. Le directeur de la santé fera un point quotidien présentant la carte de la situation sanitaire avec la répartition entre zones classées « rouges » et zones classées « vertes ».

Déplacements : à partir du 11 mai, il ne sera plus utile d’avoir une attestation pour se déplacer dans une limite de 100 km autour de son domicile. Au-delà de cette limite, seuls les déplacements professionnels ou pour motif familial impérieux seront autorisés.

Réouverture progressive des écoles et des crèches : les écoles maternelles et élémentaires ouvriront à partir du 11 mai. Les collèges pour les classes de 6e et 5e à partir du 18 mai. Le retour des enfants se fera sur la base du volontariat. Il faudra attendre la fin du mois de mai pour les autres classes. Pour celles-ci l’enseignement à distance doit se poursuivre.

Les conditions sanitaires seront très strictes sur le respect des gestes barrières. Tous les  enseignants devront porter un masque ainsi que les enfants à partir du collège. Les maques seront fournies par l’éducation nationale. Les nombre d’enfant par classe sera limité à 15 enfants.

Les crèches seront ouvertes avec 10 enfants maximum par groupe. La priorité est donnée aux enfants des familles monoparentales, ceux dont les deux parents ne peuvent pas télétravailler ou dont les parents sont soignants ou enseignants.

Reprise du travail : le télétravail doit être maintenu partout où il est possible. Si ce n’est pas le cas, les horaires décalés devront être privilégiés afin d’éviter un afflux de fréquentation dans les transports en commun.

Chaque entreprise doit repenser son organisation en tenant compte des gestes barrières, de la distanciation et du port du masque en concertation avec les partenaires sociaux.

La procédure de chômage partiel est maintenue jusqu’à fin mai.

Réouverture des Commerces : les commerces sont autorisés à ouvrir à l’exceptions des bars, cafés, restaurants et très grands centres commerciaux de plus de 40 000 m2 dont l’ouverture sera autorisée par les préfets.

Ils devront mettre en place toutes les mesures de prévention nécessaires. Les commerçants pourront refuser l’entrée de leur magasin aux personnes ne portant pas de masque. Les personnels devront être équipés et protégés.

Les marchés pourront reprendre, sauf ceux dont la localisation ne permet pas la mise en place de gestes barrières et physiques. Les autorités locales seront compétentes pour en décider.

Transports en commun : le port du masque sera obligatoire pour utiliser les transports en commun ainsi que les taxis et VTC. La RATP prévoit une capacité de 70 % du service à partir du 11 mai. Le premier ministre préconise un étalement des horaires de travail afin de réduire l’affluence des heures de pointe, ainsi que l’instauration d’un siège sur deux dans les transports.  Les bus scolaires respecteront également la règle d’un siège sur deux.

Les transports inter-régions au-delà de 100 km du domicile resteront limités. Les réservations seront obligatoires dans tous les trains, contre seulement les Tgv actuellement.

Personnes âgées et fragiles : il est recommandé  aux personnes âgées et "à risques" de continuer à limiter leurs contacts mais aucune contrainte supplémentaire au reste de la population ne leur est imposée.

Loisirs, culture, activités sportives et de plein air : Les bibliothèques, médiathèques et petits musées pourront rouvrir. Les grands musées et les lieux de spectacles (salles de concerts, théâtre…) resteront fermés. Les festivals et les manifestations sportives sont annulés jusqu’en septembre.

Les activités sportives en extérieur seront possibles. A l’inverse, celles en milieu fermé, les sports collectifs ou de contact restent interdits.

Les plages resteront fermées au moins jusqu’au 1er juin. Les parcs et jardins pourraient être rouverts dans les zones vertes.

Vie privée : les rassemblements privés sont limités à 10 personnes. Les cérémonies ne sont pas autorisées. Les enterrements sont limités à 20 personnes. Les cimetières vont rouvrir. Les lieux de culte seront fermés jusqu’au 2 juin.

L’ensemble de ces mesures entrera en vigueur à partir du 11 mai jusqu’au 2 juin. Par la suite, la situation sera réévaluée et pourra évoluer selon le bilan sanitaire et la propagation de l’épidémie. Des informations complémentaires sur la réouverture des hôtels, cafés, restaurant ainsi que sur l’organisation des vacances seront précisés à partir du 2 juin.

Rechercher sur le site :

Centre sécurité sociale 602

Contactez nous :

Par courrier : MCVPAP - 93545 Bagnolet CEDEX Par visite : 52, rue de Sévigné - Paris 3e
(de 8h45 à 16h30)
Par téléphone : 01 42 76 12 48 (de 8h30 à 16h30) Par email : contactsinternautes@mc602.com

Recevez la newsletter

Mutuelle des activités sociales

Paroles d'adhérents

Nos prestations